Avertir le modérateur

14/05/2008

Concurrents humains

1376645045.JPG
 

Et puis l'homme apparut sur Terre, il y a trois millions d'années.
L'homme est très différent de la fourmi.
Au début, les hommes préhistoriques, qui déjà observaient avec fascination les fourmis, ne saisirent pas l'intérêt de bâtir des villes. Ils vécurent donc pendant 3 millions d'années en famille et en tribu.
Mais tout comme les fourmis, ils n'étaient pas dotés de défenses naturelles.
Pas de griffes, pas de crocs, pas d'ailes, pas d'aptitude extraordinaire à la course.
Bref l'homme et la fourmi étaient dépourvus de gadgets de défense et d'attaque, donc le gibier idéal de tous les animaux.
Le seul moyen de résister, c'était le groupe, la vie sociale, la ville. L'homme mit longtemps à le comprendre.
Ce n'est qu'il y a 5 000 ans que fut créée la première cité : Çatal Yuyuk ( Anatolie ).
Dès lors on peut dire que les humains entraient dans le jeu. Ils étaient enfin dans le coup. Tout devenait possible.

Bernard Werber - ESRA

 

Histoire de terminer les présentations ;) ... c'est la suite de la suite du dernier extrait qui maintenant est le premier en fait ... puisqu'avant c'était le dernier mais le premier aussi vu qu'il y avait que lui ... celui-ci est donc le troisième vu que le précédent était la suite du dernier, qui était en fait le premier ... le dernier je parle, pas la suite du dernier parce que celui là c'est le second ... voyez ?

 

Stitch, explicationneur pro

23/04/2008

Concurrents Fourmis

04bd5d4e31cefe1538b5dcdda66752e7.jpg
 

Quand les premières fourmis apparurent, cinquante millions d’années plus tard, elles n’avaient qu’à bien se tenir. Lointaines descendantes d’une guêpe sauvage et solitaire, la tiphiide, elles n’étaient pourvues ni de grosses mandibules ni de dards. Elles étaient petites et chétives, mais pas sottes, et comprirent vite qu’elles avaient intérêt à copier les termites, il leur fallait s’unir.

Elles créèrent leurs villages ; elles bâtirent des cités grossières. Les termites s’inquiétèrent bientôt de cette concurrence. Selon eux il n’y avait de place sur Terre que pour une seule espèce d’insectes sociaux.
Les guerres étaient désormais inévitables. Un peu partout dans le monde, sur les îles, les arbres et les montagnes, les armées des citées termites se bâtirent contre les jeunes armées des cités fourmis.
On n’avait jamais vu ça dans le règne animal. Des millions de mandibules qui ferraillaient côte à côte pour un objectif autre que nutritif, un objectif "politique" !

Au début les termites, plus expérimentés, gagnaient toutes les batailles. Mais les fourmis s’adaptèrent. Elles copièrent les armes termites et en inventèrent de nouvelles. Les guerres mondiales termite-fourmi embrasèrent la planète, de -50 millions d’années à -30 millions d’années. C’est à peu prés à cette époque que les fourmis, en découvrant les armes à jets d’acide formique, marquèrent un avantage décisif.

Encore de nos jour les batailles se poursuivent entre les deux espèces ennemies, mais il est rare de voir les légions termites vaincre.

Bernard Werber - ESRA

C'est la suite du dernier extrait ... pour info ... voilà voilà voilà ...

 

Stitch, copier et surpasser, je sais le faire aussi ^^

04/04/2008

Cités

4334e005a9b4bc4b2b9c93ebd33f446f.jpg
 
Comment s'est construite la vie sociale ? Pour le comprendre, il faut remonter plusieurs centaines de millions d'années en arrière, au moment où la vie a commencé à se développer sur la Terre. Parmi les premiers débarquants, il y eut les insectes.

Ils semblaient mal adaptés à leur monde. Petits, fragiles, ils étaient les victimes idéales de tous les prédateurs. Pour arriver à se maintenir en vie, certains, tels les criquets, choisirent la voie de la reproduction. Ils pondaient tellement de petits qu'il devait forcément rester des survivants.
D'autres, comme les guêpes ou les abeilles, choisirent le venin, se dotant au fil des générations de dards empoisonnés qui les rendaient redoutables.
D'autres, comme les blattes, choisirent de devenir incomestibles. Une glande spéciale donnait un si mauvais goût à leur chair que nul ne voulait la déguster.
D'autres, comme les mantes religieuses ou les papillons de nuit, choisirent le camouflage. Semblables aux herbes ou aux écorces, ils passaient inaperçus dans la nature inhospitalière. Cependant, dans cette jungle des premiers jours, bien des insectes n'avaient pas trouvé de trucs pour survivre et paraissaient condamnés à disparaître.
Parmi ces "défavorisés", il y eut tout d'abord les termites.
 
Apparue il y a près de cent cinquante millions d'années sur la croûte terrestre, cette espèce brouteuse de bois n'avait aucune chance de pérennité. Trop de prédateurs, pas assez d'atouts naturels pour leur résister ...
Qu'allait-il advenir des termites ?
Beaucoup périrent, et les survivants étaient à ce point acculés qu'ils surent dégager à temps une solution originale : Ne plus combattre seul, créer des groupes de solidarité. Il sera plus difficile à nos prédateurs de s'attaquer à vingt termites faisant front commun qu'à un seul essayant de fuir :
 
Un ne peut rien
Deux peut plus
Trois peut tout
 
Le termite venait d' inventer le concept de "l'union fait la force". Par la meme occasion, il ouvrait ainsi l'une des voies royales de la complexité : la Société.
Ces insectes se mirent à vivre en petites cellules, d'abord familiales : toutes groupées autour de la Mère pondeuse. Puis les familles devinrent des villages, les villages prirent de l'ampleur et se transformèrent en villes.
Leurs cités de sable et de ciment se dressèrent bientôt sur toute la surface du globe.
Les termites furent les premiers maîtres intelligents de notre planète.
Ils avaient inventé la vie commune dans la cité.
 
Bernard Werber - ESRA
 
ça faisait un chti moment qu'on avait pas eu notre petit extrait d'encyclopédie !
 
 
Stitch, qui essaie de mettre du sérieux par-ci par-là :P

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu