Avertir le modérateur

04/03/2009

Mode de communication des arbres

 

esra.JPG

Certains acacias d'Afrique ont des propriétés étonnantes.

Lorsqu'ils se font brouter par une gazelle ou par une chèvre, ils transforment la composition chimique de leur sève pour la rendre toxique. L'animal, sentant que l'arbre a changé de goût, s'en va en manger un autre. Mais les acacias savent aussi émettre un parfum capté par les acacias voisins et qui les avertit instantanément de la présence d'un prédateur.

En quelques minutes, tous deviennent incomestibles.

Normalement, les herbivores devraient alors partir chercher plus loin des acacias n'ayant pas perçu le message d'alerte. Cependant les techniques d'élevage en troupeau réunissent dans un même espace clos un groupe de chèvres et un groupe d'acacias. Lorsque le premier acacia est brouté, il prévient les autres et tous les acacias deviennent toxiques, mais comme les chèvres ne peuvent pas se mettre en quête d'autres arbres, elles dévorent quand même les arbustes et c'est ainsi que beaucoup de troupeaux ont été empoisonnés pour des raisons qui semblèrent longtemps incompréhensibles.

Bernard Werber - ESRA

 

J'ai eu une plante ya longtemps qui se refermait dès qu'on la touchait ... c'était trop bizarre ! ... même principe, elle fait la morte pour qu'on la laisse tranquille ... c'est balaise la nature !

 

Stitch, qui adorait sa plante ( forcément, c'était tellement bizarre ! )

04/12/2008

Squelette

esra.JPG

Vaut-il mieux avoir le squelette à l'intérieur ou à l'extérieur du corps ?

Lorsque le squelette est à l'extérieur, il forme une carrosserie protectrice. La chair est à l'abri des dangers extérieurs, mais elle devient flasque et presque liquide. Et lorsqu'une pointe arrive à traverser malgré tout la carapace, les dégâts sont irrémédiables.
Lorsque le squelette ne forme qu'une barre mince et rigide à l'intérieur de la masse, la chair palpitante est exposée, elle reçoit toutes les agressions. Les blessures sont multiples et permanentes. Mais justement, cette faiblesse apparente force le muscle à durcir et la fibre à résister. La chair évolue.

J'ai vu des humains ayant forgé, grâce à leur esprit, des carapaces "intellectuelles" les protégeant des contrariétés. Ils semblaient plus solides que la moyenne. Ils disaient "je m'en fous" et riaient de tout. Mais lorsqu'une contrariété arrivait à traverser leur carapace, les dégâts étaient terribles.

J'ai vu des humains souffrir de la moindre contrariété, du moindre effleurement, mais leur esprit ne se fermait pas pour autant, ils restaient sensibles à tout et tiraient des leçons de chaque agression

Bernard Werber - ESRA


Chuis plutot carapace ...


Stitch, qui a choisit l'option la plus casse-gueule apparemment ...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu