Avertir le modérateur

09/07/2008

Musique construite : le canon

1376645045.2.JPG
 

 
En musique, le "canon" est une structure de construction musicale très intéressante. Exemples : "Frère Jacques" ou "Vent frais, vent du matin" ou "Maudit sois-tu carillonneur" ou le "canon de Pachelbel".

Le canon est construit autour d'un thème unique dont on explore toutes les facettes en le confrontant à lui-même.
Au début, la première voix présente le thème. Puis après un temps prédéterminé, la seconde voix répète ce thème. Une troisième voix le reprend encore.

Pour que l'ensemble fonctionne, il faut que chaque note puisse jouer trois rôles :
1 - Fabriquer la mélodie de base.
2 - Ajouter un accompagnement à la mélodie de base.
3 - Ajouter un accompagnement à l'accompagnement et à la mélodie de base.

Il s'agit donc d'une construction à trois niveaux où chaque élément est à la fois vedette, second rôle et figurant selon son emplacement.

On peut sophistiquer le canon sans ajouter une note, simplement en modifiant la hauteur dans les aigus et dans les graves.

On peut encore sophistiquer le canon en faisant démarrer la deuxième voix d'une demi-octave. Si la première voix est en do, la seconde sera en sol. Si la première voix est en ré, la seconde sera en la. Si la première voix est en mi, la seconde sera en si.

On peut toujours sophistiquer le canon en intervenant sur la rapidité du chant. Plus vite : pendant que la première voix interprète la mélodie, la deuxième voix la répète deux fois à toute vitesse. Plus lentement : pendant que la première voix interprète la mélodie, la deuxième voix l'interprète deux fois plus lentement.
La troisième voix pourra de même augmenter ou diminuer encore le thème. Ce qui donnera un effet d'expansion ou de concentration.

On peut encore sophistiquer le canon en inversant la mélodie.
Chaque fois que l'on monte dans le thème principal, la deuxième voix descend. Et ce pour toutes les notes du thème.

La technique de canon la plus complexe est celle du "canon à écrevisse", ainsi nommé parce que les notes se déplacent comme des écrevisses : à reculons.

Certains canons sont de véritables énigmes où il est très difficile de découvrir la loi modifiant le thème principal. Bach était très friand de ce genre de "jeu".

Bernard Werber - ESRA

 

Toi je sais pas, mais perso je connais pas le canon de Pachelbel ( tellement que je veux absolument l'appeler Pechebel ) et le carillonneur j'avoue que c'est limite ... y m'reste plus que le refrain en fait :P

 

Stitch, capable de chanter en canon mais pas bien longtemps !

Commentaires

Je t'en supplie, écoute le Canon de Pachelbel...!
Allonge-toi confortablement, mets ton casque sur tes oreilles, fouts à la poubelle toutes les étiquettes que tu as pu coller à la musique classique jusqu'à présent, appuie sur le bouton Play et...laisse-toi porter..!
Le grand art, c'est de donner une sensation de simplicité et le Canon de Pachelbel apporte cette touche d'universalité.

Fais-moi confiaaaaaaaaaannnnnnce...!

J'espère que tu en feras un commentaire honnête.

Écrit par : Lecteur | 09/07/2008

En même temps, toute personne un minimum cultivée connaît le canon de Pachelbel, c'est comme le phare à On.

Écrit par : Jim Phelps | 09/07/2008

Yop, de retour de belgique (enfin !)

Stitch, si tu veux découvrir le canon de pachebeledsznqnbr vas voir là http://www.kamazutra.be/Pro-de-la-guitare

Tu m'en diras des nouvelles xD

Allez bisous

Écrit par : Céd | 09/07/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu