Avertir le modérateur

09/01/2008

Grillon du métro

c3088ecca7ae9b4f954c6c15a9008e59.jpg

 
L'histoire des grillons du métro parisien commence en 1900. Nul ne sait comment ils sont montés à Paris. Sans doute ont-ils voyagé clandestinement dans des cageots de légumes ou d'épices.

Débarqués dans la capitale, voici nos insectes aussi perdus que des provinciaux. La plupart meurent de froid. Les survivants squattent les endroits les plus chauds: fournils de boulangers et cuisinières de grands-mères. Enfin un petit groupe découvre la terre promise : le métro parisien.

Au ras du sol, entre les rails, règne du fait du frottement des roues un climat quasi tropical. Le ballast, formé de roche éruptive, stocke les calories libérées par les rames. La température entre les rails est de 27 degrés entre 4 et 5 heures du matin, et de 34 degrés entre 18 et 23 h.

Les grillons se nourrissent des miettes, des détritus, des papiers gras, brins de laine, et même des mégots qui traînent sur les ballasts. Entre deux rames, les mâles stridulent pour attirer les femelles. Lorsque celles-ci s'approchent, les mâles se réunissent entre les rails pour se défier au chant. Ceux qui stridulent le plus fort font fuir les autres. les grillons en viendront aux pattes si les mauvais chanteurs refusent de décamper. Puis les mâles et les femelles restent là à attendre le métro. Quant la rame arrivera, ils se placeront sous le rhéostat des voitures, là où l'air est le plus brûlant, pour se livrer à leurs ébats romantiques.

C'est à la station St Augustin qu'ils sont actuellement les plus nombreux et les plus faciles à observer. Ils ne craignent que deux choses : les araignées cracheuses de glu ( scytodes ) et les grèves qui font refroidir les rails.

Bernard Werber - ESRA

 

J'ai aucunes idées de où se trouve cette station de métro, mais à ce jour, ce n'est peut être plus vrai ...

Stitch, qui se dit qu'avec les dernières grèves, y en a qui ont du mourir de froid :/

10:10 Publié dans ESRA | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : esra, bernard werber, grillon, metro

Commentaires

Stoi le grillon :>

Écrit par : Cédric | 09/01/2008

Le mot de l'écologiste: à mon avis c'est toujours vrai! En effet pendant mon stage j'ai pu observer aussi des grillons, qui ont trouvé refuge dans les "zones de combustion" sur les terrils. En fait ce sont des endroits ou il reste encore assez de charbon sur ces terrils pour que, d'après une équation chimique que je vous épargnerai, les minéraux entrent en combustion et la température peut atteindre plus de 100°c à quelques centimètres de profondeur (je vous le confirme, j'ai tenté d'y mettre la main pour attraper ces fichus grillons!). En fait ils ont trouvé là une niche écologique qui leur convient parfaitement, alors que normalement ils ne pourraient pas survivre dans le Nord. Il parait qu'ils squattent aussi les fours des boulangers, et donc pourquoi pas les rames de métro...

Écrit par : ch'co | 09/01/2008

Re :)

A la Réunion, sur la coulée d'avril 2007, si on creusait à quelques mètres, il y avait encore une chaleur infernale (ouhhh j'ai du vocabulaire !! :>). tout ceci pour dire que ça ne m'étonne pas ce que tu me dis là Ch'co !!!

Par contre le passage : "En effet pendant mon stage j'ai pu observer aussi des grillons, qui ont trouvé refuge dans les "zones de combustion" sur les terrils." -> t'as vraiment que ça à foutre :) Je déconne mais c'est tellement simple...! :p

Allez bisous les zouaves !! Et don't forget http://zouaves.miniville.fr/env !!!

Écrit par : Cédric | 09/01/2008

Non je n'avais pas que ça à foutre, j'allais aussi à la recherche des grenouilles et des crapauds sous les pierres, à la chasse aux libellules (beaucoup plus compliqué que ce qu'il n'y paraît!!) ou à l'écoute des oiseaux, tout en pataugeant dans toutes les mares, étangs et la moindre flaque qu'il y avait! Et oui, y'en a qui pourchassent de dangereux criminels, qui veillent à la sécurité des îles touristiques ;), et moi mon boulot (enfin si j'en trouve un jour), c'est de chercher les p'tites bêtes!

Écrit par : ch'co | 09/01/2008

J'ai des morpions si tu veux

Écrit par : Jim Phelps | 09/01/2008

Lol !! Y a quelques araignées chez moi, si tu veux Co jte les ramène :>

Écrit par : Cédric | 10/01/2008

Non merci gardez vos morpions, araignées et autres sales bêtes!

Écrit par : ch'co | 10/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu